Le projet HYPOSO


Le projet HYPOSO (financé dans le cadre du programme H2020 au titre de la convention de subvention n° 857851) vise à soutenir l'industrie hydroélectrique européenne tout en favorisant un développement durable dans certains pays cibles d'Afrique et d'Amérique latine.

Description

Treize partenaires de projet d'Europe, d'Afrique et d'Amérique latine travaillent ensemble pour atteindre les objectifs suivants :

  • la promotion de l'industrie hydroélectrique européenne
  • documents de recommandation politique
  • de meilleures conditions d'investissement dans les pays cibles
  • augmenter la part des énergies renouvelables dans les régions ciblées
  • approche

Les objectifs de HYPOSO seront atteints par une combinaison d'outils et d'activités.:

  • des analyses cadres concernant la petite hydroélectricité jusqu'à 30 MW pour certains pays cibles (Bolivie, Cameroun, Colombie, Équateur et Ouganda) ;
  • cartographie de plus de 2 000 sites hydroélectriques potentiels dans les pays cibles à l'aide d'un outil de cartographie du système d'information géographique (SIG) ;
  • renforcement des capacités - développement d'un outil de développement des connaissances et des capacités (KCD) pour le renforcement des capacités des acteurs locaux (c'est-à-dire les professionnels de l'hydroélectricité - jeunes et seniors, les décideurs politiques)
  • en coopération avec des experts locaux et des acteurs politiques, élaboration de 15 études de cas de projets PSM (trois dans chacun des cinq pays cibles) axés sur le financement local, aboutissant à la signature d'au moins cinq protocoles d'accord entre les parties prenantes des pays cibles et le secteur hydroélectrique européen.
  • Dépliant : Un dépliant vous sera fourni pour vous donner des informations sur le projet HYPOSO en bref.
  • Matériel vidéo : La vidéo du projet HYPOSO sera produite et disponible au début de l'année 2020.


Partenaires du projet

1à3 Capital

(Pays-Bas)
1to3 Capital B.V. a pour objectif le financement (subordonné) de projets d'énergie renouvelable sur les marchés (principalement) émergents, avec un accent particulier sur les projets et les entreprises d'énergie solaire.

 


Centro Latinoamericano para la Pequeña Hidroelectrica

(CELAPEH - Colombie)
CELAPEH est une organisation à but non lucratif fondée par six institutions colombiennes et internationales, dont l'ancienne Association européenne de la petite hydroélectricité (ESHA), dont l'objectif fondamental est de promouvoir le développement de la petite hydroélectricité en Amérique latine, en particulier dans les zones rurales, afin de fournir une énergie électrique respectueuse de l'environnement aux communautés vivant dans ces zones.

 


Escuela Politécnica Nacional

L'Escuela Politecnica Nacional (EPN) est une université polytechnique publique située à Quito, en Équateur. Créée en 1869, l'EPN est une référence dans la région andine pour l'enseignement et la recherche en sciences, technologie, ingénierie et mathématiques.
Dans HYPOSO, c'est le département d'ingénierie civile et environnementale (DICA) de l'EPN qui effectue le travail. Ses principaux domaines de recherche sont la technologie environnementale, les matériaux et les structures, l'ingénierie des sols et la géotechnique, l'arpentage et la conception des routes, l'hydraulique et les ressources en eau.

 


Fédération européenne des énergies renouvelables

(EREF - Belgique)
L'EREF est la fédération des associations nationales d'énergies renouvelables, représentant toutes les technologies d'énergies renouvelables. Depuis 20 ans, EREF promeut les intérêts de la production indépendante d'énergie, de combustible et de chaleur renouvelables en s'efforçant de créer et de maintenir un cadre stable et fiable pour les producteurs de toutes les énergies renouvelables.

 


Hydro Power Association of Uganda Limited

(HPAU - Ouganda)
Hydro Power Association of Uganda Limited (HPAU) est une association d'entreprises privées ougandaises actives dans le domaine de l'énergie hydroélectrique en Ouganda. C'est une société à but non lucratif limitée par garantie, constituée en vertu des lois de la République de l'Ouganda. Le siège de la HPAU est situé à Kampala, en Ouganda.
Le travail principal de l'Association est de jouer un rôle de premier plan dans la poursuite d'une électrification rurale équilibrée basée sur une utilisation durable de l'énergie hydroélectrique et d'autres ressources hydroélectriques en Ouganda. Elle fournit l'interface de travail stratégique globale pour le secteur de l'hydroélectricité dans le pays.

 


IHE Delft Institute for Water Education

(IHE Delft - Pays-Bas)
L'IHE de Delft est le plus grand centre international d'éducation sur l'eau au monde. Sa mission est de contribuer à l'éducation et à la formation des professionnels de l'eau et de renforcer les capacités des organisations actives dans les domaines de l'eau et de l'environnement. L'IHE de Delft a dispensé un enseignement supérieur à plus de 15 000 professionnels de l'eau de 162 pays.
L'IHE de Delft centre ses programmes d'éducation, de recherche et de développement des capacités autour de six thèmes clés : Eau potable et assainissement, Risques liés à l'eau et changement climatique, Qualité de l'eau et des écosystèmes, Gestion de l'eau et gouvernance, Eau, sécurité alimentaire et énergétique, et Systèmes d'information et de connaissances.

 


Instytut Maszyn Przepływowych PAN

(IMP PAN - Pologne)
L'Institut Szewalski de machines à flux de fluides de l'Académie polonaise des sciences est né en 1956 du département des turbomachines - une unité autonome de l'Académie, qui existait déjà à cette époque dans les locaux de l'Université de technologie de Gdansk.

La recherche axée sur l'hydroélectricité est menée dans deux départements du Centre d'hydrodynamique. Leurs activités englobent les tests de performance et de diagnostic des équipements hydrauliques sur le terrain et dans des conditions de laboratoire, les concepts de conception de petites installations hydroélectriques, les études de conception de machines et de structures hydrauliques (y compris les analyses CFD de certains systèmes d'écoulement), les évaluations de la durée de vie transitoire et résiduelle des conduites forcées, les avis d'experts spécialisés sur les systèmes hydrauliques. La conception des turbines et/ou de leurs composants - par exemple, les roues - est généralement limitée aux petites unités.

 


SOLARHYDROWATT

(SHW - Cameroun)
Le bureau d'études SOLARHYDROWATT existe depuis 2010 et est spécialisé dans les petites centrales hydroélectriques. Identification du potentiel hydroélectrique, préparation d'études de préfaisabilité, études de faisabilité pour des micro et petits projets hydroélectriques au Cameroun. SHW réalise des études de site, de topographie, d'hydrologie, des études géotechniques, soit directement, soit par sous-traitance.

 


Studio Frosio

(Italie)
Le Studio Frosio est une société d'ingénierie italienne qui opère dans le secteur hydroélectrique, où elle met en œuvre toutes ses compétences depuis la création de la société, au début des années 1980. Avec plus de 35 ans d'expérience entièrement consacrée à ce domaine, la société est devenue un des principaux fournisseurs de services d'ingénierie pour le secteur hydroélectrique, tant en Italie qu'à l'étranger, où STUDIO FROSIO est un nom historique dans le domaine de l'ingénierie hydroélectrique italienne. Le savoir-faire de Studio Frosio couvre tous les aspects concernant les activités d'ingénierie pour les centrales hydroélectriques.

 


TRMEW sp. z o.o.

(Pologne)
TRMEW sp. z o.o. est une société à responsabilité limitée créée par l'Association polonaise pour le développement des petites centrales hydroélectriques (TRMEW) en 2012 pour soutenir l'Association dans la réalisation de ses objectifs de développement et de promotion de l'hydroélectricité. La société est entièrement détenue par l'Association et réalise certaines de ses activités commerciales (par exemple, elle organise des ateliers, des conférences, des voyages d'étude et des foires d'équipement de petite hydroélectricité), apporte un soutien administratif à TRMEW et participe à des projets qui sont conformes aux objectifs de l'Association, c'est-à-dire qui visent à l'application commune et pratique des connaissances dans le domaine de la construction et de l'exploitation des centrales hydroélectriques.

 


Universidad Mayor de San Simón

(UMSS - Bolivie)
L'Université San Simon (UMSS) et la Compagnie nationale d'électricité (ENDE) ont souscrit en 1986 un accord de coopération scientifique avec le Laboratoire d'hydraulique de la KU Leuven, en Belgique. L'objectif principal de ce projet interuniversitaire financé par le programme bilatéral de l'Administration belge pour le développement de la coopération (AGCD), était l'installation du Laboratoire d'hydraulique de l'Université San Simon (LHUMSS) ; y compris la construction de l'infrastructure, l'équipement et la formation du personnel.

Le LHUMSS dispense un enseignement dans les domaines suivants : modélisation des rivières, transport des sédiments, drainage urbain et traitement des eaux usées, hydroénergie, systèmes de distribution d'eau, hydrologie, hydraulique et irrigation.

 


Vytauto Didžiojo Universitetas

(VDU - Lituanie)
La faculté de gestion de l'eau et des terres (créée à l'époque sous le nom d'ASU en 1946) de VDU propose des études en génie hydraulique et civil et regroupe trois instituts universitaires et de recherche. Deux d'entre eux sont directement liés au secteur de l'eau : Les instituts d'ingénierie hydraulique et des ressources en eau. La faculté est un leader national dans le secteur de la recherche hydraulique : gestion des ressources en eau, approvisionnement en eau, hydroélectricité (petites, grandes et centrales de pompage), défense contre les inondations, etc. Le personnel académique est activement impliqué dans plusieurs associations professionnelles internationales (hydrologie, ingénierie hydraulique, hydroélectricité, gestion de l'eau).

 


WIP Renewable Energies

(WIP - Allemagne)
L'infrastructure énergétique mondiale actuelle doit être transformée dans le but de réduire les conflits liés aux énergies fossiles, d'atténuer le changement climatique et d'éviter d'autres impacts négatifs des systèmes d'énergie nucléaire et fossile. Notre mission est de contribuer à cet objectif en facilitant la recherche, l'innovation et l'intégration du marché des systèmes d'énergie renouvelable par des efforts de collaboration dans tous les secteurs de la société. Le WIP est un cabinet de conseil en énergies renouvelables qui gère depuis longtemps des projets de recherche et d'innovation et organise des conférences et des événements de premier plan dans le secteur.

 

Conseil consultatif


Le consortium HYPOSO sera soutenu par un conseil consultatif qui fournira des connaissances et des conseils d'experts pour faciliter au mieux la réalisation des objectifs du projet HYPOSO.

Le conseil consultatif HYPOSO est composé d'experts renommés ayant une grande expérience dans le secteur de l'hydroélectricité.

Nous vous demandons d'accepter l'utilisation de cookies et d'outils d'analyse pour l'évaluation anonyme de l'utilisation de notre site web, afin que nous puissions rendre la visite de notre site aussi confortable que possible et améliorer encore notre offre.

Vous pouvez trouver plus 0'informations dans notre politique de confidentialité.

Modifier les paramètres

Vous pouvez désactiver les outils de suivi optionnels suivants:

es cookies (de session) nécessaires au fonctionnement du site
Matomo Service d'analyse du Web
Youtube Service de lecteurs vidéo

retour